Active TopicsActive Topics  Display List of Forum MembersMemberlist  Search The ForumSearch  HelpHelp  RegisterRegister  LoginLogin
Select language   
Ecrivez vos commentaires ici!!!
Subject Topic: Un rescapé de Duvalier1e évêque noir à NY
 MOUN French, Portuguese, Spanish, Creole FORUM : Ecrivez vos commentaires ici!!! Post ReplyPost New Topic
 Page of 4 Next >>
Author
Message << Prev Topic | Next Topic >>
Admin
Newbie
Newbie


Joined: 2005 May 25
Location: United States
Posts: -22
Posted: 2006 Aug 24 at 11:37pm Quote Admin

 


Sansaricq, le premier des noirs à l'église de New York !


Il est 2 :00 pm le mardi 22 août 2006 à l'église Notre-Dame des Anges (Our Lady of the Angels Church ) au 73rd St. and Fourth Ave., Bay Ridge, Brooklyn à New York .

Les cloches carillonnent et le décor est on ne plus somptueux et protocolaire pour la cérémonie d'ordination épiscopale des trois nouveaux évêques du diocèse de l'Eglise catholique de Brooklyn.
Il s'agit des évêques Guy Sansaricq, Octavio Cisneros et Frank J. Caggiano, des immigrants originaires respectivement d'Haïti, de Cuba et de l'Italie.

L'évêque Nicholas DiMarzio était le principal célébrant au moment ou les nouveaux évêques élus prononçaient leurs voeux avant de recevoir les bagues et autres symboles attachés à leur dignité ecclésiastique.

L'archevêque de New York Edward Cardinal Egan a déclaré que ces nouveaux évêques choisis par le Pape Benoit XVI doivent répondre à la nécessité d'adresser les problèmes de diversité (noir, hispanique) et d'immigration dans la communauté de New York.

La cérémonie d'ordination épiscopale a été concélébrée, par une cinquantaine d'évêques assistés par des centaines de prêtres et séminaristes en présence de 3 cardinaux. Cette messe a été dite en 5 langues (Anglais, Espagnol, Créole, Italien, Latin).
Une délégation de la Conférence épiscopale d'Haïti composée des évêques François Gayot, Willy Romélus et Hubert Constant ainsi que de nombreux prêtres et laïcs de la diaspora haïtienne étaient présents a l'église Our Lady of the Angels Church à Brooklyn New York pour assister à l'événement.

Des groupes en provenance des comtés voisins de Queens, Bronx et Manhattan avaient également fait le déplacement.

Le ministre des Haïtiens vivant à l'étranger, Jean Généus, présidait la représentation gouvernementale. Il était assisté du chef du cabinet du ministre des Affaires Etrangères et des Cultes, Anthony Dessources ; du chef de la mission diplomatique haïtienne accréditée à Washington, Raymond Joseph et des sénateurs Beauplan, Carlos Lebon et Andrice Riché.

Des autorités de la mairie de New York et le Sénateur démocrate de New York Hillary Rodham Clinton ont salué la nomination de l'évêque d'origine haïtienne par le souverain pontife.
Dans une lettre adressée aux catholiques haïtiens de Brooklyn, l'ex-Première Dame des Etats-Unis écrit: "Je joins ma voix aux vôtres afin d'honorer Mgr Guy Sansaricq pour le rôle d'Evêque auxiliaire qu'il va assumer dans le diocèse de Brooklyn".
Ce diocèse, créé en 1853, compte aujourd'hui près de 2 millions de fidèles issus d'une grande diversité de nationalités et de cultures.
Monseigneur Sansaricq, 71 ans, le premier évêque noir d'origine haïtienne de l'église catholique américaine, s'est donné pour mission de répondre aux besoins des communautés multi-ethniques de ce vaste melting pot.
« Voici un homme qui a vu toute sa famille massacrée à Jérémie par Duvalier dans une affaire de noirs et de mulâtres et qui est devenu aujourd'hui le représentant des noirs dans la grande église de Brooklyn », nous a déclaré Alice Blanchet toute émue.

Guy Sansaricq célèbrera sa première cérémonie religieuse le dimanche 27 août à la basilique-cathédrale St James de New York.
Le vendredi 24 août, au soir, il accueille ses collègues et amis au cours d'un un gala-réception au « The Landmark » Grand Prospect Hall à Brooklyn.


Biographie de Monseigneur Sansaricq

Monseigneur Guy Sansaricq est né à Jérémie en 1934, selon des indices biographiques parvenus au Réseau de l'Information Economique (RIE).
Il a été ordonné prêtre au diocèse des Cayes en 1960 avant d'aller au Canada où il a obtenu une licence en philosophie et en théologie au Séminaire Saint Paul d'Ottawa. Il est également licencié en Sciences Sociales de l'Université Grégorienne Pontificale de Rome.
De 1977 à 1993, il a travaillé comme Pasteur associé et comme responsable des affaires haïtiennes à la paroisse du Sacré Coeur de Cambria Heights, dans le comté de Queens à New York.
En 1993, il a pris la charge de la paroisse St. Jérôme à Spring Valley, une région de l'Etat de New York (Up State) qui compte une forte communauté haïtienne.
Mgr Sansaricq a fondé les Publications de l'Apostolat Haïtien qui regroupent des textes sur son engagement religieux et ses réflexions philosophiques.
Avant de se tourner définitivement vers l'église américaine, il a travaillé aux Bahamas où il a beaucoup aidé les réfugiés haïtiens.
Il parle l'Anglais, le Français et le Créole.
Originaire d'une famille religieuse, son grand-frère est également prêtre et sa soeur Lucille est religieuse.
Il a été honoré Prêtre de l'année en 1999.
Monseigneur Guy Sansaricq, jouit du respect parmi les chrétiens catholiques haïtiens de la diaspora pour son dévouement à sa mission pastorale, ses qualités humaines et sa formation intellectuelle, suivant des commentaires de presse relayés par le Réseau de l'Information Economique (RIE).


 

Back to Top View Admin's Profile Search for other posts by Admin
 
Dezagreman
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2006 April 25
Location: Haiti
Posts: 3573
Posted: 2006 Aug 25 at 9:42am Quote Dezagreman

Je me demande bien ce que la promotion du bon pretre Sansaricq au rang d'Eveque trouve a voir avec la politique du gouvernement de Francois Duvalier .Bon, je connais cette famille et je suis heureux d'apprendre a mes amis mounistes que des membres de la famille Sansaricq vivaient libres et liber sous le gouvernemnet de Jean-Claude Duvalier . Patgin yon chime ki te manyen yon cheve lan tett yo .


Min opotiniss toutt klass nou yo ki tap plinyin pou skandal sila a te kite yo ap pran gro soufflett lan min la vi a paske yo patka sevi avek yo pran roulib sou dram sa a anko .Kom toujou anpil ladan yo te we afe pabon saki te rete deye yo yon okasyon pou yo profite vanje la rass...


Se menmjan yon jou ke mwin te rankontre lan la ri ak yon ti desandan direk di Gran Toussaint Louverture (tet koupe avek li ) ki tap viv de mandiste. Neg "eritye" kitap kouri Peugeot Subaru ak Jeep Cherokee pat janm ka we li ak mache ak yon vye pantalon blaze rapyesse sou li ak yon tennis desemele dechire lan pye li toutt zotey pye li deyo .


Neg lakay pagin bloffe tankou yo !


En 1993, il a pris la charge de la paroisse St. Jérôme à Spring Valley, une région ( un village de Rockland County , mon Dieu ! Et la paroisse s'appelle Saint-Joseph . Legliz la lan Main Street , Hillcrest ! ) de l'Etat de New York (Up State) - 20 miles from Nerw York city  si ou pran Nouyok state thruway North epi ou soti lan exit 14 . ou gindwa pran Palissades Parkway epi soti exit 9 routt 9W north epi pran route 59 ki kwaze ak rout 9w lap minin ou la tou - qui compte une forte communauté haïtienne...sans compter que Pere Sansaricq etait le ombudsman de l'Archeveche de New York que le cardinal Oconnor avait envoye pour regler les differends entre la comunaute haitienne de la paroisse Saint Joseph de Spring Valley et son Eveque ...pas trop tolerant des Haitiens . Apres tout ,c'etait un fief des premiers immigrants Irlandais des annees 1830-1850 maintenant embourgeoises et americanises .


Le bon pere Sansaricq ne portait aucune haine dans son coeur contre ses freres et soeurs d'Haiti ,son pays , a cause de l'action de ceux qui  avaient perpetre cette infamie contre sa famille .Son seul regret c'est peut-etre de constatet qu'il ira a la tombe sans voir la destruction de la mentalite qui a su engendrer ce crime ignoble .


"Ca va de mal en pis"  ,m'avait -il confie .C'est vrai aussi qu'il n'appartenait pas a cette eglise tipepique gauchiste demagogique qui fait un excellent travail de sabotage funeste contre l'Eglise Catholique d'Haiti .


Hum.Hum.Hum.

Back to Top View Dezagreman's Profile Search for other posts by Dezagreman
 
Admin
Newbie
Newbie


Joined: 2005 May 25
Location: United States
Posts: -22
Posted: 2006 Aug 25 at 11:22am Quote Admin

Sansaricq, Daniel Tué le 2 juin 1969
Sansaricq, Mme Pierre Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Pierre Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Lily (infirme) Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Pierre-Richard Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Reynold Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Marie-Catherine 6 ans, Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Régine Enfant, Vêpres de Jérémie, 1964.
Sansaricq, Stéphane 2 ans, Vêpres de Jérémie, 1964.
Sansaricq, Jean-Pierre 6 ans, Vêpres de Jérémie, 1964.
Sansaricq, Mme Jean-Claude (enceinte de 3 mois) Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Jean-Claude Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Hubert Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Fred Vêpres de Jérémie, 1964


En août 1964, 13 jeunes venant des USA débarquent à Jérémie. Dès qu'il reçoit la liste des débarqués, Papa Doc ordonne le massacre de leur famille résidant à Jérémie. En une seule nuit, plus de 80 personnes furent égorgées de sang-froid, entre autres les familles Droin, Villedroin et Sansaricq. Ni une vieille paralytique, ni un enfant de 2 ans ne furent épargnés. Treize personnes furent égorgées dans la rue. Ensuite les macoutes pillèrent domiciles et magasins des Sansaricq.
En règle générale, même les exilés s'abstiennent de prendre une position ouverte contre le régime par peur de représailles sur leurs familles. Les opposants "kamokens" ou communistes, ou leurs familles, sont massacrés systématiquement, après avoir été torturés ou violés. En mai 1967, 1e colonel Jean Tassy, chef des TTM, un des principaux bourreaux de Fort-Dimanche, un des centres de torture et d'emprisonnement les plus fameux de cette époque, appelé aussi Fort la Mort, révéla qu'au quartier général de la Police de Port-au-Prince 2053 personnes avaient été tuées.
En l999, après 13 ans de tentatives de démocratisation, la peur règne toujours dans la diaspora et nous comprenons très bien que les victimes du duvaliérisme soient si réticentes à se faire connaître . La violence règne jour et nuit en Haïti.


LISTE PARTIELLE DES VICTIMES DE LA DICTATURE DUVALIÉRIENNE
EXÉCUTÉS, ASSASSINÉS, MASSACRÉS
MORTS EN PRISON, DISPARUS
DÉCEDÉS A LA SUITE DE MAUVAIS TRAITEMENTS


Deuxième édition, juillet 2002

AFIN QUE NUL N’EN IGNORE
car aujourd’hui, hélas, certains oublient, feignent d’oublier, ou osent même nier l’histoire de l’holocauste duvaliérien.


A vous, dirigeants présents et futurs d’Haiti nous disons:
"Et nunc reges, intelligite: erudimini, qui judicatis terram"
"Et maintenant, rois, comprenez: apprenez, vous qui decidez du sort de la terre"


La liste des victimes du régime ignoble de François et Jean-Claude Duvalier ne sera jamais complète, car on les compte par milliers ceux à qui ces deux barbares ont fauché la vie. Quiconque aura découvert des omissions ou des erreurs dans notre humble compilation est prié de croire qu’elles ne sont guère intentionnelles et est aimablement invité à aider à les corriger en nous faisant parvenir les renseignements qu’ils possèdent.

Dr. Gérard Alphonse Férère
20136 Ocean Key Drive
Boca Raton, FL 33498
Tél.: (561) 883-0226
Email:
GERNANCY@HOTMAIL.COM

NOTE DE LA DEUXIÈME ÉDITION
Nous sommes reconnaissants envers tous ceux qui nous ont aimablement fourni des renseignements ou offert des suggestions après avoir consulté la première édition de cette liste. Ils sont en si grand nombre que cette page toute entière ne suffirait pas pour les remercier individuellement.


A quiconque voudrait se procurer une analyse detaillée des méthodes et séquelles désastreuses du « méga-pouvoir duvaliériste qui a transformé un pays et toute une collectivité en un paysage d’apocalypse », nous recommandons la lecture de En Grandissant sous Duvalier: L’Agonie d’un Etat-Nation, collectif publié sous la direction du Dr. Frantz A. Leconte. Notre contribution a ce collectif est un article intitulé « Les Ingérences de l’Armée d’Haiti dans les élections de 1957 ». Placez vos commandes par internet, téléphone, ou courier postal à:

Dr. Gérard A. Férère
20136 Ocean Key Drive
Boca Raton, FL 33498
Tél.: (561) 883-0226
GERNANCY@HOTMAIL.COM



Nous recommandons également la lecture de Fort-Dimanche: Fort La Mort (version française) Fort Dimanche: Dungeon of Death (version anglaise), de Patrick Lemoine, dans lequel l’auteur nous raconte les horreurs qu’il a personnellement vécues pendant ses six longues années dans « la prison la plus infâme d’Haiti sous les régimes criminels de François Duvalier et de son fils Jean-Claude Duvalier. » Pour les commandes, adressez-vous à:


Patrick Lemoine
P.O. Box 6070
Freeport, N.Y. 115 20
FORDI9@YAHOO.COM


En plus du livre, nous vous invitons aussi à consulter FORDI9.COM, le site internet de Patrick Lemoine.

A

Abélard, Ezéchiel. Journaliste, mort cellule #6, Fort Dimanche, Septembre 1976.
Achade, Robert Mort, cellule #7, Fort Dimanche, 1975.
Aflax, André
Albéric, Toto
Alcéna, Joseph Adjudant, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Alcinor, Rossini
Alerte, Loggy
Alexandre, Cornélia
Alexandre, Marc
Alexandre, Renaud
Alexandre, Fritz
Alexandre, Jean-Claude Professeur, mort cellule #7, Fort Dimanche, 1975
Alexandre, Jean-Claude, Alias Blanco Mort au Fort Dimanche en 1976
Alexandre, Joseph Mort, cellule #3, Fort Dimanche, 1975
Alexis, Jacques Ecrivain.
Alfred, Serge
Alticy, Renaud
Ambroise, Charles
Ambroise, Lys
Ambroise, J. J. Dessalines Professeur
Ambroise, Mme J. J. Dessalines
André, Marcus Professeur, mort cellule #2, Fort Dimanche, 25 fev. 1975.
André, Mérès
André, Saintalbert
Andriss, Jérôme
Andriss, Michel
Anibot, Masséna Mort, cellule #8, Fort Dimanche, août 1976.
Anthony, Robert
Antoine, Fax
Antoine, Gesner
Antoine, Guy
Antoine, Jules
Antoine, Joseph
Arboute, Michel
Arlet, Frédéric
Armand, Benoît Avocat, assassiné à cause de son prénom « Benoit »
Armand, Frantz Groupe Jeune Haiti, mort héroïque, 1964
Armand, Jacques Groupe Jeune Haiti, mort héroïque, 1964
Arnoux, Rébecca Cellule #3, 10 octobre 1972
Atisné, Joseph
Aubourg, Edouard
Augustère (ainsi connu) Poète, mort cellule #1, 1973
Augustin, Pierre
Augustin, Gérard Sociologue, mort cellule #1, Fort Dimanche, 19 septembre 1971.
Austin, Rodrigue
Austin, Rogers


B

Badette, Laurette
Bafard, Henri Cellule #4, Janvier 1973.
Bain, Alex
Bajeux, Albert
Bajeux, Anne-Marie
Bajeux, Maxime
Bajeux, Micheline
Bajeux, Mme Gaston
Balu, Etienne
Bance, Lionel
Bano, Julien Mort, cellule #1, Fort Dimanche, 1975.
Baptistain, Hora Cellule #3, février 1973.
Baptiste, René
Baptiste, Constant
Baptiste, Josette
Baptiste, Renel Mort, cellule #1, Fort Dimanche, 19 juillet 1976.
Baptiste, Fred Mort, cellule #1, Fort Dimanche, 16 juin 1974
Barberousse, Elysée
Barbot, Clément Duvaliériste notoire
Barbot, Ernest Professeur
Barbot, Henri Médecin
Baroulette, Pagès
Baroulette, Roland
Bastien, Rosette
Baudet, Fritz Marin GCd’H, mort cellule #5, Fort Dimanche, Juillet 1975
Bazile, Alphonse
Beauboeuf, Jean Officier duvaliériste, suicidé pour ne pas être arrêté vivant
Beauville, Gérard
Béliard, Rémy
Bellefort, Victor
Bellevue, Jean-Robert Mort, cellule #1, Fort Dimanche, Août 1975.
Belneau, Max
Benjamin, Jacques
Benoît, Bébé de François.
Benoît, Ernst
Benoît, M. Père de François.
Benoit, Mme Mère de François.
Bermard Mme E.
Bernard, Tannier
Bernardin, Cicéron
Berrouët, Albéoni, fils
Bertran, Justin Macoute notoire, mort cellule #5, Fort Dimanche, 26 Août 1975.
Bertran, Ronel (son of Justin) Mort, cellule #2, Fort Dimanche, février 1976.
Bertrand, Jean Lieutenant
Bertresse, Jean-Baptiste
Bien-Aimé, André Mort, cellule #3, Juillet 1976.
Bisserette, Georges
Blain, Colonel Kesner Mort, cellule #3, Fort Dimanche, 17 fevrier 1976.
Blanc, Paul Mort, cellule #4, Fort Dimanche, juillet 1976.
Blanco, Gérard
Boisobin, Wilson
Bordes, Leon Duvaliériste, mort au Fort Dimanche en 1969
Borges, Jose (Sony) Major duvaliériste notoire, exécuté par F. Duvalier person. à Fort Dim.
Boss Dal (ainsi connu)
Bouchereau, Jean Colonel, avril 1963
Bouchereau, Amédée
Boucicaut, Jean-Claude Mort, cellule #4, Fort Dimanche, janvier 1977
Brière, Eric
Brière, Gérald (Géto) Groupe Jeune Haiti, mort héroïque, 1964
Briolli, Joseph Mort cellule #4. Fort Dimanche, 1976.
Brisson, Gerald Tué le 2 juin 1969
Brisson, Richard
Brun, L.
Buron, Noly Mort, cellule #3. 1976


C

Cadostin, Gilbert Mort, cellule #2, Fort Dimanche, octobre 1976
Cajuste, Muscadin Mort, cellule #8, Fort Dimanche, 1976
Calixte, Jean-Elie
Calvin, Camille
Cambronne, Obanno
Caribus, Joseph
Carré, Victor Comptable
Carrière, Moïse
Casismir, Ferris S-lieutenant, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Cassagnol, Edner
Casséus, Niclerc Tué le 2 juin 1969
Cauvin, Emile Avocat
Cauvin, Seymour Avocat
Cayard, Luc
Cébastien, Camille Pharmacien, mort, cellule #1, Fort Dimanche, 1976.
Cédoine, alias Piti
Célestin, Vincent
Célestin, Jean Roland Mort, cellule #1, Fort Dimanche, 1975
Célestin, Major Philippe 26 avril 1963
Célestin, Arnold
Célestin, Bernas
César, Cifra Cellule #8. 1972.
César, Joseph
Chambellan, les paysans de Massacrés
Chancy, Emile
Chandler, Mirko Groupe Jeune Haiti, mort héroïque, 1964
Charles, Eliacin
Charles, Filbert
Charles, Gesner
Charles, Gérard
Charles, Lionel
Charles, Octa
Charles, Philogène Marin fusillé sans jugement
Charles, Saint Julien
Charles, Thomas Parmi 15 hommes exécutés au Fort Dimanche le 14 avril 1969
Charles, Wilfrid
Charlesca, Délouis
Charlesca, Camille
Charlmers, Max Avocat
Charlot, Anacius
Charlot, Capotine
Chassagne, Lieutenant Roland
Chavigny, Lieutenant Jean de
Chenet, Jean
Chéry, Léon Mort, cellule #2, Fort Dimanche, 10 décembre 1975
Chéry, Lucien
Christophe, Robert
Cirius, Hélène
Cius, Jean Robert Ecolier. 28 novembre 1985
Civil, Frank
Civil, Mme Frank Duval Civil
Clermont, Juanita
Clermont, Mme Henri
Clermont, Henri Colonel
Clitandre, Augustin Directeur du journal «Le Soleil »
Codio, Racine
Colin, Samuel
Compère, Gaule
Compère, Paul Exécuté, cellule #8, Fort Dimanche, 14 aout 1974
Condé, Amerlin
Cormier, Gérald
Corvington, Michel Parmi 15 hommes exécutés au Fort Dimanche le 19 avril 1969
Corvington, Max Capitaine
Corvington, Mondy Exécuté au Fort Dimanche
Corvington, Raymond
Couba (ainsi connu) 1960


D

Daccueil, Horace Mort, cellule #7, Fort Dimanche, 1976.
Daccueil, Guélo Mort, cellule #3, Fort Dimanche, 1976.
Daccueil, Gesner
Daccueil, Céleste
Dagobert, Jean
Darélus, Murat Mort, cellule #1, Fort Dimanche, février 1975.
Dato (ainsi connu) Mort, cellule #1, Fort Dimanche, 1976.
Daumec, Dato Duvaliériste notoire
Daumec, Frantz Duvaliériste notoire
Daumec, Gérard Duvaliériste notoire
Daumec, Lucien Duvaliériste notoire
David, Carl-Henri Petit-fils du sénateur David, d’après rapport de l’O.E.A.
De Smet, Albert Prêtre français, 1985
Deetjen, A. Photographe
Deetjen, Max Officier en fonction, abattu par un macoute
Degazon, Fritz Mort, cellule #5, Fort Dimanche, 2 juin 1975
Delamour, Jacques
Delille, Jacques Mort, Fort Dimanche, 1974
Delva, Edouard Sergent
Delva, Raphaël Mort, cellule #1, Fort Dimanche, Juin 1976.
Démosthène, Yvon
Denis, Archer Fils de Lorimer, mort cellule #2, Fort Dimanche, 1976.
Denis, Charles
Denis, Edouard Major, dentiste
Dérisié, Cadeau Jean Mort, cellule #1, Fort Dimanche, Juillet 1976.
Desèbe, Frank
Deselmour, Luc
Deselmour, Eugène
Désilié, Frank
Desravines, Ambroise Mort, cellule #1, Fort Dimanche, septembre 1976.
Desrosiers, André Adjudant, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Desruisseaux, Serge Mort, cellule #3, Fort Dimanche, 1976.
Dessé, Jean
Dessources, Elie
Destin, William
Dezelmant, Roland
Dodard, Jacques
Dominique, Destin
Dominique, Pierre
Dominique, Philippe Lieutenant, mort glorieusement le 29 juillet 1958
Dominique, Thomas Mort, Cellule #6. Plaine du Cul-de-Sac. 1976.
Donatien, Serge Mort, cellule #1, Fort Dimanche, mars 1976.
Donneur, Paul Mort, cellule #7, Fort Dimanche, 1976.
Dorcé, Jacques
Dorestan, René
Dornéval, Clotaire Mort, cellule #5, Fort Dimanche, janvier 1976.
Dornéval, Milord
Dorsinville, Thomas
Dorsinville, Mme Pierre
Dorval, Roberson
Dougé, Pierre
Dougé, Rossini
Douyon, Henri
Drouin, Guy Vêpres de Jérémie, 1964
Drouin, Louis père Vêpres de
Jérémie, 1964
Drouin, Louis (Milou) Groupe Jeune Haiti, mort héroïque, exécuté par F. Duvalier, 1964
Drouin, Mme Louis Vêpres de Jérémie, 1964
Ducaliron, Venèque 1973.
Duchatelier, ….
Duchatelier, Mme Maurice
Duchatelier, Maurice
Duchatelier, Ghislaine
Ducheine, Reynald
Duchemin, Ronald Exécuté, Fort Dimanche, le 25 mars 1976.
Dufanal, Liliane
Dufrène, Dorvil Pharmacien.
Dugazon, Fritz Cellule #5. Jérémie. 1975.
Dulaurier, Philippe Mort, celllule #5, Fort Dimanche, 18 décembre 1975
Dumond, André
Dupont, Kernizan Mort, cellule #1, 1975
Dupré, Félicienne
Dugué, Albert
Dupuy-Nouillé, Hubert
Dupuy, Albert
Duquesne, Ovèze Mort, Fort Dimanche, août 1976.
Duval, Jean-Claude Mort, cellule #9, Fort Dimanche, 5 décembre 1975


E

Edeline (famille) Massacrée, avril 1963
Edouard, Paul, Capitaine, médecin, 29 juillet 1958
Edouarzin, Luc
Edrisse, Dallemand
Eliazaire, Jérémie
Elien, Augustin
Elien, Jacques
Emmanuel, Acmanque
Ervilus, Antony Avocat, ancien ministre de Fignolé.
Ervilus, frère d’Antony
Ervilus, François Médecin
Ervilus, Mme Antony
Estilus, Pierre
Estimé, Mathieu Duvaliériste
Estimé, Rameau Sénateur duvaliériste, mort, cellule #1, Frot Dimanche, 13 mai 1976.
Estimé, Wilterne Duvaliériste, mort, cellule #5, Fort Dimanche, 1976.
Estiverne, Frank
Estiverne, Gerard
Estiverne, Gladys 17 years old
Estiverne, Pierre
Estiverne, Mme Pierre
Estiverne, Prosper
Etienne, Francis Major
Etienne, Laurette
Etienne, Pantal
Eugène, Constant
Eugène, Ernest
Eugène, Gésulmé Professeur, mort, cellule #2, Fort Dimanche, 1976.
Eugène, Michel
Eugène, Pierre
Exante (ainsi connu) Mort, cellule #2, Fort Dimanche, 1976.
Exantus, Eloge
Exantus, Ponax Etudiant, mort, cellule #8, Fort Dimanche, 1975
Exantus, Servilus Professeur. mort, cellule #7, Fort Dimanche, juillet 1976.


F

Fabien, Célestin Tué dans les bras de son fils
Fabien, Jacques
Fandal (famille) Massacrée
Fanfan, Antony
Fauré, Cajuste
Faustin, Guillaume
Féquière, Pierre Mort, cellule #1, Fort Dimanche, 1976.
Féval, Joujou (M.T. ?)
Féval, Marie-Thérèse Exécutée, Fort Dimanche, 25 mars 1976.
Fils-Aimé, Francis Soldat Léopard, mort, cellule #1, Fort Dimanche, 1976.
Fleurimond, Gérard 1963.
Fleury, Ménès
Florestal, Kikitte Exécuté, Fort Dimanche, 14 août 1974.
Fonsimé, Idévi
Forbin, Alfred (Kikitte) Capitaine
Forbin, Charles Groupe Jeune Haiti, mort héroïque, 1964
Fouchard, Lionel Ancien officier, assassiné en pleine rue
Francis, Philoclès
Francis, Rosier
François, Fleurentin
François, Zamor
François, Destin
François, Pascal Musicien
François, Ora
Franex, René Exécuté, Fort Dimanche, 14 août 1974


G

Gaboton, Paul-Emile Avocat
Gaetjens, Joe Footballeur
Garoute, Colonel Hamilton
Gasner, Marie-Thérèse Morte cellule #10, Fort Dimanche, 1976.
Geffrard, Merisier S-lieutenant, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Georges, Charles Adrien
Georges, Francis
Georges, Figaro
Gerdès, Jean Groupe Jeune Haiti, mort héroïque, 1964
Germain, André
Giraud, Gérard
Goban, Joseph Colonel duvaliériste notoire
Gracia, Léon
Guerrier, Marcel Mort, cellule #5, Fort Dimanche, octobre 1975.
Guerrier, Pierre Mort à Fort Dimache, 1976.
Guerrier, Crisonnier
Guerrier, Jeannot
Guerrier, Garcia
Guilbaud, Gérard Vêpres de Jérémie, 1964
Guilbaud, Mme Gérard Vêpres de Jérémie, 1964
Guillaume, Sergent Cérès
Guillaume, Emmanuel


H

Harentz, Imgard
Henri, Carnot Avocat
Hérivaux, Miléon Pasteur
Hermantin, André
Hermantin, Paul
Hilaire, Julien
Hilaire, Serge Capitaine, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Holly, Jacques
Holly, Leslie
Honorat, Ernest Lieutenant
Horner, Jean Cabaret Mort, cellule #10, Fort Dimanche, 1975
Hudicourt, Jean-Pierre 1964
Hyancinthe, Emmanuel Caporal
Hyppolite, Frantz


I / J

Icard, Fritz Mort, cellule #2, Fort Dimache, 13 novembre 1975.
Innocent, J. P.
Israël, Daniel Ecolier, 28 novembre 1985.
Jacques, Ira
Jacques, Jean
Jacquet, Ambroise
Jasmin, Marcaisse
Jassin, Frank Professeur, mort, cellule #7, Fort Dimanche, 1976
Jean, Cécile
Jean, Dagobert Soldat léopard, mort, cellule #2, Fort Dimanche, avril 1976
Jean, Ernest
Jean, Henri Mort, cellule #4, Fort Dimanche, 1976
Jean, Joseph
Jean, Kesner
Jean, Morency Mort, cellule #7, Fort Dimanche, 1977.
Jean, Paul Soldat
Jean, Pierre (dit d’Haïti) Exécuté à Fort Dimanche, 25 Mars 1976
Jean, Théocel Mort, Fort Dimanche, avril 1976
Jean-Baptiste, Ibert
Jean-Baptiste, Samson Exécuté, Fort Dimanche, 7 août 1974
Jean-Baptiste, Résius Mort, cellule #1, Fort Dimanche, février 1974.
Jean-Baptiste, Elysée
Jean-Baptiste, Maurice Mort, cellule #1, Fort Dimanche, 4 décembre 1976.
Jean-Baptiste, Jean
Jean-Baptiste, Gaspar
Jean-Baptiste, Antonio Typographe, mort, cellule #3, Fort Dimanche, 1976.
Jean-François, Raymond
Jean-François, Juste
Jean-François, Gladys
Jean-François, Aymard
Jean-Joseph, Viquet
Jean-Joseph, Milo
Jean-Louis, Ulrick
Jean-Louis, Louis
Jean-Louis, Hubert
Jean-Noël, Antoine Mort, cellule #3, Fort Dimanche, février 1974.
Jean-Philippe, Laventure
Jean-Pierre, Sainvilus Cellule #5. Plaine du Cul-de-Sac.
Jean-Pierre, Wiener
Jean-Pierre, André
Jean-Pois, Emmanuel Mort, cellule #1, Fort Dimanche, 1975.
Jeannot, Jacques Tué le 2 j uin 1969
Jeanty, Errel
Joachim, Serge
Jolimot, Alius Mort, cellule #3, Fort Dimanche, 1975.
Joseph, Elius
Joseph, Gérard Mort, cellule #7, Fort Dimanche, 1975
Joseph, Jean
Joseph, Lamidon
Joseph, Lotion Mort, cellule #6, Fort Dimanche, 1975.
Joseph, Maxime
Joseph, Pierre
Joseph, Ulrick
Joseph, Vergnaud Avocat, mort, cellule #6, Fort Dimanche, 1976.
Jourdan, Edouard
Jourdan, Réginald Groupe Jeune Haiti, mort héroïque, 1964
Judex (journal) Tout le personnel du journal
Jules, Célama
Jules, Lucio Mort, cellule #3, Fort Dimanche, 10 octobre 1976.
Jules, Octave
Jules, Oswald Mort, cellule #6, Fort Dimanche, 1976.
Julien, Azémar
Julien, Banor
Julien, Luc
Jumelle, Abner
Jumelle, Clément
Jumelle, Charles
Jumelle, Ducasse
Jumelle, Jacques
Junior, Ricot Mort, Fort Dimanche, aout 1975


L

Labissière, Bruno
Lafleur, Pierre
Laforest, Marcel Agronome, mort cellule #8, Fort Dimanche, juillet 1975.
Laforest, Edith
Lafortune, Rodrigue Mort, cellule #5 Fort Dimanche, 18 novembre 1975.
Lafortune, Tancrède
Lainé, Lionel Médecin, fondateur du parti politique PNDPH
Lallemand, René Capitaine
Lamothe, Alexandre Chanteur
Lanoix, Frank Député anti-duvaliériste
Laraque, Alain
Laraque, Guy
Laraque, Yvon Groupe Jeune Haiti, mort héroïque, 1964
Laroche, Joseph Lieut. duvaliériste, exécuté par F. Duvalier person. à Fort Dimanche.
Larreur, Roger
Larrieux, Nerva
Laurent, Alphonse
Laurent, Pierre Tailleur, mort, cellule #8, Fort Dimanche,, 1976.
Lauture, Georges Lieut. retraité, mort dans le coffre de la voiture de Lucien Chauvet
Léandre, Toto
Lebrun, Georges
Legendre, Frank, Ingénieur, assassiné à Boutilliers
Legros, Hubert Avocat, mort cellule #6, Fort Dimanche, 19 décembre 1975.
Lemoine, Joseph Lt.-colonel, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Lemoine, Guy
Léon, Jean
Léon, Jules
Léonard, Yvan Tué pour avoir crié « Vive Fignolé »
Leroy, René Professeur
Lescouflair, Rony
Lescouflair, Raymond
Lespinasse, Lucien Capitaine
Lhérisson, Jean-Baptiste
Liautaud, Hebert Mort, cellule #5, Fort Dimanche, 1976
Liautaud, Joel Parmi 15 hommes exécutés au Fort Dimanche le 19 avril 1969
Lilavois, Marc Jr.
Livert, Lener Alias Ti coq, etudiant, mort, cellule #5, Fort Dimanche, 7 juillet 1976.
Lochard, Charles Capitaine
Lominy, Frank Lieutenant
Lominy, Guy
Lormier, Franklin Paul
Loubeau, Gérard
Loubeau, Lionel Etudiant
Louis, Marcel
Louis, Maurice
Louis-Charles, Mme Saint Jean
Louissant, Isaac
Louissaint, Chéry Mort, cellule #8, Fort Dimanche, 1976.
Luc, André


M

Madombé, Enock
Madiou, Serge Capitaine, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Magloire, Maurice
Magloire, Massius
Magloire, Joseph Altéon
Maisonneuve, Vilnor
Mangonès, Lucien Major, mort chez lui a la suite de mauvais traitements en prison.
Manigat, Donalt Officier exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Manigat, Louis
Marcel, Antoine (Tatane) Assassiné à la Cité Magloire
Marcel, Guy Tué par le major Frank Romain, d’après rapport O.E.A
Marchand, Georges
Marchand, Lucien
Martelly, Paul
Martin, Yvon Footballeur
Martol, Fred
Martol, Max
Maurice, Célestion
Max, Cérès Louis Mort, cellule #2, Fort Dimanche, octobre 1975.
Maxan, L.
Maximilien, Louis Médecin, Colonel, ami personnel de François Duvalier
Médor, Igace Fort Dimanche, 20 juin 1969
Mémorès, Lieutenant ….
Ménélas, dit Ayiti Soldat du Pénitencier national, mort, cellule #8, Fort Dimanche, 1976
Ménélas, Roger
Ménélas, Tancrède
Merceron, alias Guantanamo Marin, mort, cellule #7, Fort Dimanche, 1976.
Mésidor, Bruce
Mésidor, Maurice
Mettélus, Gustave
Méyol, Gérard Mort à Fort Dimanchem 1975
Michel, Chenon Capitaine
Michel, Gérard Mort au Fort Dimanche, 1976
Michel, Moïse
Michel, Paul E.
Michelet, Michelson Ecolier, 28 novembre 1985.
Midouin, René. Journaliste
Milfort, Joseph Alias Joe Malaca, mort, cellule #3, Fort Dimanche, 1976
Milord, Ponax
Moïse, Denil
Moïse, Jean-Robert
Moïse, Néry
Molière, Morisseau
Monestime, Frank Adjudant, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Monestime, Marc Adjudant, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Monestime, Prévoit S-lieutenant, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Monestime, Probus Lieutenant, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Monfiston, Jean Assassiné pour avoir caché les frères Jumelle chez lui.
Monroe, Max
Montas, Roland Journaliste
Moreau, Yvan Emmanuel Sénateur duvaliériste
Morel, Mamousette
Mornay, Gérard
Mosquette, Saintimène
Multidor, Antoine Colonel
Murat, Jean
Murat, Lamarre
Musac, Yves Mort, cellule #1, Fort Dimanche, juin 1976


N

Napoléon, Jean Croix-des-Bouquets. 1972.
Nau, Christian Avocat.
Nazaire, Guy Antoine
Neptune, Wilbert
Nérestan, Jean-Marc Mort, cellule #3, Fort Dimanche, 1976.
Nestor, Rochambeau
Nézac, Yvon
Noël, Bernard
Noël, Casimir
Noël, Emile
Noël, Gérard
Noël, Louis Mort, cellule #6, Fort Dimanche, 1976.
Numa, Marcel Groupe Jeune Haiti, mort héroïque, exécuté par F. Duvalier, 1964


O / P

Obanno, Cambronne Mort, cellule #8, Fort Dimanche,, 1976
Obas, Pierre-Michel Capitaine, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Octa, Charles Mort, cellule #8, Fort Dimanche, 1976.
Osias, Semonville Avocat. 1975.
Paris, Max Lieutenant
Paris, Mme Max
Pasquet, Alix Capitaine, mort glorieusement le 29 juillet 1958.
Pasquis, Guy
Paul, Jacques Mort, cellule #8, Fort Dimanche, juin 1976.
Paul, Oveny Exécuté à Fort Dimanche, 14 août 1974
Paysans de Cazale Massacrés
Paysans de Grand Gosier Massacrés
Paysans de Marigot Massacrés
Paysans de Thiotte Massacrés
Paysans de Nan Bwapen Massacrés
Paysans de Chambellan Massacrés
Pean, Rene
Pérard, Ronald Exécuté à Fort Dimanche, 14 Août 1974.
Perpignan, Henri Lieutenant, mort glorieusement le 29 juillet 1958
Petit, Eddy Exécuté au Fort Dimanche le 19 juin 1969
Petit, Georges
Petit, Odney
Phanor, Jean-Claude Soldat léopard, cellule #2, Fort Dimanche, 3 mai 1976.
Philippe, Darty Cellule #2, Fort Dimanche, novembre 1973.
Philogène, Blucher Capitaine
Picault, Jean Tué au Portail Saint-Joseph
Pierre, Dumercier
Pierre, Arnoux
Pierre, Charles Exécuté à Fort Dimanche, 14 août 1974.
Pierre, Dieudonné
Pierre, Dumercier
Pierre, Edouard Mort à Fort Dimanche, 1975
Pierre, Félius
Pierre, Flaubert
Pierre, Georges
Pierre, Lubin Mort, cellule #5, Fort Dimanche, 1 novembre 1975
Pierre, Manud
Pierre, Mérès
Pierre, Raphaël Lancelot
Pierre, Verdieu
Pierre-Louis, Rossini Ancien député anti-duvaliériste
Pierre-Louis, Lubin
Pierre-Louis, Louisius
Pierre-Louis, Bernard
Pierre-Louis, Arnold
Pierre-Paul, Salma Avocat, mort cellule #3, Fort Dimanche, 17 septembre 1976
Pierre-Paul, Luc Comptable, mort cellule #2, Fort Dimanche, Juillet 1976.
Pierre-Paul, Edmond Avocat
Pierre-Paul, Antoine Avocat
Pierre-Victor, Joseph Avocat
Pipirite (ainsi connu) Mort cellule #3, Fort Dimanche, 1976.
Piquion, Tony Tué par l’officier Aderbal Lhérisson, d’après rapport de l’O.E.A.
Piverge, Yvon Etudiant, tué pendant une interrogation
Poisson, Urbain
Poitevien, Albert Colonel duvaliériste, mitraillé par Mme Roland Degand d’après O.E.A.
Pollas, Crispin
Polynice, Renard
Prédestant, Dès Exécuté, 14 août 1976.
Price, Eddy Mort à Fort Dimanche, mars 1976.
Prophète, Denise


R

Racine, René
Racine, Wilson
Rameau, Mario
Raoul (ainsi connu) Milicien, mort cellule #4, Fort Dimanche, 1976.
Rateau, Clerveaux Avocat.
Raymond, Bertrand. Professeur, mort, cellule #1, Fort Dimanche, 1975.
Raymond, Toussaint
Rémy, Alix Lieutenant, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Rémy, Charles
Renaud, Jacques Viau
René, Frank
René, Gros (ainsi connu)
Renoir, Jean Ernest
Resley, Jean Denis
Reynold, (ainsi connu)… Soldat léopard, mort à Fort Dimanche, octobre 1976.
Riboul, Pierre
Richard, Georges
Richard, Léopold
Richard, Lucien Photographe.
Richard, Wilmer
Riché, Willemain
Rigaud, Georges E. Dentiste et chef de parti
Rigaud, Henri
Rigaud, Roland Groupe Jeune Haiti, mort héroïque, 1964
Rigaud, Yanick Tuée par des macoutes le 2 mai 1969
Riobé, André Commerçant. 1963.
Riobé, Hector 1963, mort héroïque.
Robert, Jean (alias Derecul) Mort, cellule #6, Fort Dimanche, 1976.
Roc (ainsi connu) Avocat de Jacmel.
Roche, Henri
Rodney (ainsi connu) Sergent
Roland, Antony
Romain, René
Romel (ainsi connu) Cellule #7. Port-au-Prince. 1975.
Rossini, Timothée Cellule #6. Arcahaie. 1975
Rousseau, Roger Médecin duvaliériste.
Rousseau, André Duvaliériste
Roy, Colonel Edouard 26 avril 1963
Roy, Jean-Louis Exécuté à Fort Dimanche, 25 mars 1976.


S

Sabalat, Ernest Avocat
Saint-Amand, Jacques
Saint-Germain, Lamarre
Saint-Germain, Louis
Saint-Lot, Dady Disparu
Saint-Louis, Jean-Claude Mort, cellule #7, Fort Dimanche, 13 novembre 1975.
Saint-Louis, Marie-Therese Morte, cellule #10, Fort Dimanche, 1970
Saint-Louis, Raymond Mort à Fort Dimanche, 11 Septembre 1976.
Saint-Merzier, Georges Mort, cellule #4, Fort Dimanche, 1976.
Saint-Preux, Wildrid
Saint-Preux, Moriac
Saint-Preux, Maurice
Saint-Preux, Galbo (Sergent)
Saint-Sauveur, Raymond
Saint-Vil, Luc Mort, cellule #5, Fort Dimanche, septembre 1976.
Saint-Villus, Jean-Pierre Alias Ti Diab, mort, cellule #5, Fort Dimanche, 10 mars 1976
Saintini (ainsi connu) Journaliste, tué avec toute l’équipe du journal «Judex ».
Sajous, Capitaine René
Saladin, Thélusmon Mort, cellule #1, Fort Dimanche, 31 décembre 1976.
Salès, Pierre Journaliste.
San Millan, Frédéric
Sanders, Wilfrid
Sanez, René
Sanon, Klébert
Sanon, Oxigène
Sansaricq, Daniel Tué le 2 juin 1969
Sansaricq, Mme Pierre Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Pierre Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Lily (infirme) Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Pierre-Richard Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Reynold Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Marie-Catherine 6 ans, Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Régine Enfant, Vêpres de Jérémie, 1964.
Sansaricq, Stéphane 2 ans, Vêpres de Jérémie, 1964.
Sansaricq, Jean-Pierre 6 ans, Vêpres de Jérémie, 1964.
Sansaricq, Mme Jean-Claude (enceinte de 3 mois) Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Jean-Claude Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Hubert Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Fred Vêpres de Jérémie, 1964
Santiague (ainsi connu) Sergent, mort, cellule #7, Fort Dimanche, octobre 1976.
Scott, Lucien Capitaine
Sébastien, Camille Voir Cébastien
Sénat, Wilfrid
Sénatus, Pierre
Séraphin, Frank Député anti-duvaliériste
Serval, Marie-Thérèse
Sicard, Lisard
Siméon, Gasner Marin, mort, cellule #7, Fort Dimanche, 1976.
Simon, Carouche
Simon, Frank Commerçant
Souffrant, Gérard
Souffrant, Jean Exécuté au Fort Dimanche, 14 août 1974.
Souffrant, Gesner
Stéphen, Nana
Sterlin, Henri Commercant
Stympil, Fritz
Sully, Frank
Sylvain, Emmanuel
Sylvestre, Jilmiste Mort, cellule #1, Fort Dimanche, 1 novembre 1976.


T

Tassy, Harry Capitaine duvaliériste, exécuté par F. Duvalier person. à Fort Dimanche
Tassy, L.
Télémaque, Frank
Télismond, Tony Mort, cellule #6, Fort Dimanche, 1976.
Télson, Watson Médecin
Tenor, Auguste
Templier, Antoine
Tervil, Clarel Exécuté à Fort Dimanche, 25 m ars 1975
Thadal, Michel Sergent
Théagène, Edner Mort à Fort Deimanche en 1975.
Thénor, Auguste Journalist, mort, cellule #1, Fort Dimanche, décembre 1974.
Théoclès, Jean
Théodore, Mme Arrêté par le major Jean Tassy, d’après rapport de l’O.E.A.
Théodore, William
Théodore, Jules
Théodore, Frédéric
Thomas, Alix Exécuté à Fort Dimanche, 14 août 1974.
Thomas, André
Thomas, Pierre Major, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Thrasybule (ainsi connu)
Ti Daddy (ainisi connu)
Timoléon, Jean
Timoléon, Reynold Exécuté à Fort Dimanche, 14 août 1974.
Timothée, Exilé
Tintin (ainsi connu) Cellule #9. Limbé. 1971.
Tippenhauer, Rudy
Tippenhauer, Eric Jr.
Tippenhauer, Eric
Toussaint, Raymond
Toussaint, Kesnel
Toussaint, Gérard
Turnier, Charles Colonel
Turnier, Wilhem Comptable, 1964


U / V

Ulysse, Edner
Valbrun, Andrénor
Valentin, Josma S-lieutenant, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Vasseau, Jean Rifla Exécuté à Fort Dimanche, 25 mars 1976.
Verdimer, Claude
Vernélus, Sergent Dénozé
Vernet, Riyand
Victomé, Nestor
Victome, Théophile Mort, cellule #5, Fort Dimanche, 2 janvier 1975.
Vieux, Antonio Avocat.
Vieux, Didier
Vieux, Georges
Vieux, Paul
Vil, Edner Agronome.
Vilard, Alcé Paul
Vilbrun, Romulus Mort, cellule #3, Fort Dimanche, 16 février 1977.
Vilfort, Joseph Cellule #3. Kenscoff. 1976.
Villedrouin, Mme Victor Vêpres de Jérémie, 1964
Villedrouin, Victor Vêpres de Jérémie, 1964
Villedrouin, Roger Colonel, Vêpres de Jérémie, 1964
Villedrouin, Lisa 18 ans, Vêpres de Jérémie, 1964
Villedrouin, Mme Guy Vêpres de Jérémie, 1964
Villedrouin, Guy Vêpres de Jérémie, 1964
Villedrouin, Gusley Groupe Jeune Haiti, mort héroïque, 1964
Villedrouin, Frantz 16 ans, Vêpres de Jérémie, 1964
Villedrouin, Fernande Vêpres de Jérémie, 1964
Villedrouin, Mme Chénier 85 ans, Vêpres de Jérémie, 1964
Vilson, Jean
Vincent, Célestin
Vincent, Fritz
Vincent, Luc
Vital, Marie-Pierre
Vital, Pierre Michel Mort, cellule #6, Fort Dimanche, février 1977.
Vitey (ainsi connu) Soldat.
Volcy, Volmar Mort, cellule #6, Fort Dimanche, 1976.
Voltaire, André


W

Wadestrandt, Jacques Groupe Jeune Haiti, mort héroïque 1964
Washington, Duréna Marin GCDH, mort cellule #5, 16 octobre 1974.
Wassenback, Joseph
Wellington, Elie Mort à Fort Dimanche, Octobre 1976.
Willy, Joseph
Wolf, Herman



D’après un rapport de la Commission des Droits de l’Homme de l’O.E.A., des familles entières ont été massacrées d’ordre des députés André Simon et Fritz Moïse, dans un endroit connu sous le nom de Nan Boispin, entre Thiotte, Marigot et Grand Gosier, à l’occasion du débarquement d’un groupe de jeunes à Saltrou le 29 juin 1964.


 



Back to Top View Admin's Profile Search for other posts by Admin
 
Dezagreman
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2006 April 25
Location: Haiti
Posts: 3573
Posted: 2006 Aug 25 at 11:51am Quote Dezagreman

Et la question qui fait chier tous les professionnels du chomeco de l'opposition :


Que s'est-il passe apres le depart des Duvalier pour l'exil ? 1986-2007 ne serait-ce plus qu'un hiatus de notre histoire ?Les gens qui ont peri et qui ont ete assassines par les ambitions coleriques de la gauche tipepique anarchique pendant vingt ans n'ont ils plus de nom parmi nous ?


Honte a vous ! Bande de Salauds !Trois fois salauds !


Enfin , dis-je , le meurtre , l'assasinat ,le viol , le mensonge , le vol ,l a torture  et la mise a sac de la propriete privee ne sont - ils plus qu'un  malheureux souvenir d'un triste  passe ! Chimerie de l'Imposture !


Salauds , traitres et apatrides !

Back to Top View Dezagreman's Profile Search for other posts by Dezagreman
 
Excalibur
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2005 May 25
Location: Haiti
Posts: 4802
Posted: 2006 Aug 25 at 11:51am Quote Excalibur

List sa ou ka fe youn konsa pou chak gouvenman ki pase an Ayiti, tout kraze zo, tout touye moun, se pa Duvalier ki te gen monopol la. List la goch la se li ki pi long ke tout nan 20 tan sa se pa  moun yo tye selman yo touye peyi ya an antye, e se sou yo ke mwen pedi fanmi mwen, e mwen ta gen dwa rayi yo menm jan ke ou rayi Duvalier ou duvalierist yo, si mwen swiv lojik ou a fok tout ayisyen ta rayi tout ayisyen paske mal la se nan nou li ye, mwen pa we li tankou'w, mwen di fok tout ayisyen  rekonsilye, men fok tout kriminel jije, pa gen rekonsiliasyon san jistis, si ou ta gen pou plenyen se kont ekip ou a ki rive o pouvwa e ki kontinye sou menm statiquo a, e pa janm monte anken dosye sou anken kriminel pou yo ta jije yo e kontinye sou menm lanse ak Duvalier e tout sa ki te pase avan li yo, yo kontinye ap touye, vole, pou kenbe pouvwa. Se menm jan ke ou pa we anken lavalasyen jije pou anken krim ke yo fe yo e Dye sel se konbyen moun neg sa yo touye, la tranzisyon fe yon similak arestasyon 2 ou 3 lavalasyen e tout lage kounye ya san jije e yo pap janm jije. Ou toujou ap cheche lage tout male peyi ya sou yon moun, ye se te Duvalier, jodi ya Aristide, pou kisa ou pa cheche konpwan pito pou kisa peyi nou an se jan de sitwayen sa yo li pwodwi san rete, se cheche kon maladi ya pou nou ka jwen remed pou li.

__________________
Si nou vle peyi ya chanje, fok nou chanje mantalite nou.
excalibur592000@yahoo.com
Back to Top View Excalibur's Profile Search for other posts by Excalibur
 
Admin
Newbie
Newbie


Joined: 2005 May 25
Location: United States
Posts: -22
Posted: 2006 Aug 25 at 12:09pm Quote Admin

Sansaricq, Marie-Catherine 6 ans, Vêpres de Jérémie, 1964
Sansaricq, Régine Enfant, Vêpres de Jérémie, 1964.
Sansaricq, Stéphane 2 ans, Vêpres de Jérémie, 1964.
Sansaricq, Jean-Pierre 6 ans, Vêpres de Jérémie, 1964.
Sansaricq, Mme Jean-Claude (enceinte de 3 mois) Vêpres de Jérémie, 1964

Back to Top View Admin's Profile Search for other posts by Admin
 
Dezagreman
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2006 April 25
Location: Haiti
Posts: 3573
Posted: 2006 Aug 25 at 12:19pm Quote Dezagreman

ti rico kanabwa ap viv opasse .Tout rev li se antere peyi a ak enn pesonel ke li ginyen kont neg ki te kon koupe cheve li yo ki bali koutba !


Ala neg kanabwa ! Kijan pou'm kwe yon neg konsa !Li san kredibilite .Ou we se opotiniss li ye tou ki soti lanm menm moul sa a kap fe li plinyin an .Li salop lan san .

Back to Top View Dezagreman's Profile Search for other posts by Dezagreman
 
Admin
Newbie
Newbie


Joined: 2005 May 25
Location: United States
Posts: -22
Posted: 2006 Aug 25 at 12:34pm Quote Admin

Eske sila yo se la goch


Laroche, Joseph Lieut. duvaliériste, exécuté par FMonestime,


Frank Adjudant, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Monestime, Marc Adjudant, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Monestime, Prévoit S-lieutenant, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche
Monestime, Probus Lieutenant, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche


Geffrard, Merisier S-lieutenant, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche


Lallemand, René Capitaine


Obas, Pierre-Michel Capitaine, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche


a suivre


 


 

Back to Top View Admin's Profile Search for other posts by Admin
 
Dezagreman
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2006 April 25
Location: Haiti
Posts: 3573
Posted: 2006 Aug 25 at 12:38pm Quote Dezagreman

Sans oublier le petit salaud rico , un mort vivant ,qui ne connait pas le remord apres avoir trahi et livre son propre frere aux mains de la mort  afin de sauver sa miserable peau de traitre fratricide et apatride!
Back to Top View Dezagreman's Profile Search for other posts by Dezagreman
 
dilibon
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2005 May 25
Location: USA
Posts: 7407
Posted: 2006 Aug 25 at 12:42pm Quote dilibon

Bon zanmi mwen Rico,


Apre ou finn banm list Aristid la map pale ak ou! Map tann ou! Banm list Aristid la ak gouvenman apre Jean Claude yo epi nap nan bon jan deba! Siw pa ka fe sa Shut the f... up!


 

Back to Top View dilibon's Profile Search for other posts by dilibon
 
Admin
Newbie
Newbie


Joined: 2005 May 25
Location: United States
Posts: -22
Posted: 2006 Aug 25 at 1:16pm Quote Admin

KREDIBILITE,OPOTINIS, SALO, APATRID, TRÈT, AK KI KOKEN TOUT KALIKATIF SAYO SANBLE WOUYYYY EDIFYE MOUNIS YO PLIS POU KENBE NOU KOKEN. SE ENVANSYON SILA YO YE, KI MOUN KI PA KONNEN DEKI SA KAP PALE LA.


SILA YO SE MOUN LA GOCH


Obas, Pierre-Michel Capitaine, exécuté par F. Duvalier personnellement à Fort Dimanche


Beauboeuf, Jean colonel duvaliériste, suicidé pour ne pas être arrêté.


 Daumec,  Dato Duvaliériste notoire ,exécuté
Daumec, Frantz Duvaliériste notoire, exécuté 
Daumec, Gérard Duvaliériste notoire. exécuté



Daumec, Lucien Duvaliériste notoire


Edouard, Paul, Capitaine, médecin, 29 juillet 1958
Estimé, Mathieu Duvaliériste
Estimé, Rameau Sénateur duvaliériste, mort, cellule #1, Frot Dimanche, 13 mai 1976.
Estimé, Wilterne Duvaliériste, mort, cellule #5, Fort Dimanche, 1976.


Fils-Aimé, Francis Soldat Léopard, mort, cellule #1, Fort Dimanche, 1976Goban, Joseph Colonel duvaliériste notoire
Gracia, Léon


Guilbaud, Gérard Vêpres de Jérémie, 1964
Guilbaud, Mme Gérard Vêpres de Jérémie, 1964
Guillaume, Sergent Cérès


À SUIVRE


 

Back to Top View Admin's Profile Search for other posts by Admin
 
Baton
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2005 Oct 22
Location: Haiti
Posts: 524
Posted: 2006 Aug 25 at 1:52pm Quote Baton

Je n'ai d'ennemis que ceux de la patrie.


Tout neg moin kraze yo se neg ki tap eseye detrui peyi ya, moin mouri tro bone, mwen pat gentan finn derasinen yo, gade sa ti neg la goch sa yo fe peyi ya jodi ya, e se sa moin tap eseye evite.


 Ti kanabwa yo rele Rico a se li ki te konn ap denonse ti gochis yo, menm fre li li vann pou li te ka kontinye koupe cheve li nan pale, e se moin ki te voye li pati pou te infiltre mouvman revolisyone yo e denonse yo, neg Jeune Haiti yo se misye ki te denonse yo.


Men jou va jou vien peyi ya pa ka rete konsa, ap gen yon neg pi red pase moin, on Messi kap vinn sove Ayiti an ba min ti gochis sayo, e a penn le pli jis seron sove.


Tout kanabwa met ranje bouda yo, yo tout ap pase pa le zam pou Ayiti ka reviv.


 

Back to Top View Baton's Profile Search for other posts by Baton
 
dilibon
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2005 May 25
Location: USA
Posts: 7407
Posted: 2006 Aug 25 at 1:55pm Quote dilibon

Rico,


An nou reflechi byen kisa ou vle? ke bandi ak kriminel fe sa yo vle nan peyi'a ou byen pou youn gouvenman ki vle mashe pou mete kondisyon pou stabilite ka ekziste! Di mwen kisa ki fet depi Divalye ale? Pa gen youn nan moun sa yo ou ak dim ki pat nan anyen pou jete Divalye!


Le youn gouvenman eksiste ou deside fe mouvman pou jete li, ou pwan 2 chans ou byen ou genyen le sa se gouvenman ak moun kite ladan li pase anba les armes ou byen ou pedi le sa se ou ak fanmi ki tonbe nan jwe Brezil la!


Nan jounen jodya ou genyen moun ki pa we devan ki pa we deye menm nan ensekirite'a yap fe 10 mil dola US alo dim si youn moun konsyan ka kite sa fet, eske moun sa ap pemet ou chanje sa fasilman, se sak fe mwen di youn moun kita vle chanje sa tout bon nan peyi a fok li ta kite fanmi deyo, paske yo pral manje li ou byenlap pral oblije manje, disparet, fizye, anpwazonnen, fe sinema, ak tout lot bagay pou sove youn pep!


Jodya Rico kesyon Divalye kanpe la "e mass pep la ki kite papa li an Afrik la kisa lap jwenn?" Ak divalye pitit anpil pwan avyon ale Canada, Afrik, USA etc... anpil rive dokte, enjenye, etc.. Anpil pitit soyet ki apt gen dwad site rive menm gen internet pou yo pale Divalye mal kite ede yo rive la!


Anvan 1950 anpil peyi etranje te panse ke nou tout aysien sete milat ou derive blan telman pitit malere pat gen lot altenativ ke plante, rete sou bitasyon, veye bet, ou aprann kek ti metye kom atizan. Se sak fe ou we entelektyel aysien jiskaprezan rayi sevi ak men li ou byen plante!


Divalye fe youn sel ere li mouri two vit, li pat gentna kite la relev e majorite moun kite divalyeris pat prepare moun kite ka pran defans gwo lide li gen nan tet pou peyi dayiti!


Gade ou menm kantite paran w genyen nan tout rak kwen nan No'a epi ou te konn ap dechaje kamyon. Nomalman apre anpil tan ou pa fe sa anko, ou al lekol, ou degajew, men ou fe youn kout befchenn, chofe taksi, domestik, koupet gazon, cleaner etc.. nan Canada anvan ou rive Mesye Rico, men siw te gen ase konsyans jiskaprezan pouw te retounen sou bitasyon granpe'w yo ou te ka pa bezwen sa!


Dim nan trip kabrit ki nan peyi a la ki moun kap vinn fe chanjman ki pap oblije selon pawol Bondye rashe move zeb ki anpeshe bon plant segne a pwan kom sa dwa? Siw pa wel konsa wap bay tet ou manti! Kom se nan manti ou viv mwen pap etone non plis! 


Konbyen moun ki mouri pa minit pou Canada ak lot gwo peyi nan mond ka rete jan'l ye la? Mande sevis sekre 5 pi gwo pwisans nan mond nan si yo konn bait peyi san pa gen moun ki mouri, disparet, eklate, kolateral damage, ak fiziyaj!


Gade mon ami banm van poum ka ale la gonav tande! banm lis moun Aristid yo ak list moun ki mouri pou la survie du Canada epi na pale! Kiles ou vle vinn bay manje kak poul pou be la?

Back to Top View dilibon's Profile Search for other posts by dilibon
 
Admin
Newbie
Newbie


Joined: 2005 May 25
Location: United States
Posts: -22
Posted: 2006 Aug 25 at 1:59pm Quote Admin

 


FOTO ANSYEN MOUN SA YO SE MANTI, MWEN PA GEN KREDIBILITE NAN RAPOTE YO. ANTOUKA YO LA POU FANMY YO, ANSYEN ZANMI YO TEMWAGNE, PA BLIYE LANMO YO, SAKRIFIS YO POU PEYI SA.


ABA LE DUVALYERISM VIV LAVI, LA DEMOKRASI.


 


Back to Top View Admin's Profile Search for other posts by Admin
 
Baton
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2005 Oct 22
Location: Haiti
Posts: 524
Posted: 2006 Aug 25 at 2:06pm Quote Baton

Kanabwa wi ki te vann ti mesye sa yo, men lap eseye infiltre nou kounye ya pou li vann nou tou.
Back to Top View Baton's Profile Search for other posts by Baton
 
dilibon
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2005 May 25
Location: USA
Posts: 7407
Posted: 2006 Aug 25 at 2:07pm Quote dilibon

Eh byen li te ofri egal opportunite ou tretman egal ak tout moun ki pat vle we peyi a mashe!


Pa gen pann non!


Se pri sa, se sakrifis sa ki fet pou Rico ka pa gen pyan nan pyel ou pa tounen youn mashann bolet a vi jodya!

Back to Top View dilibon's Profile Search for other posts by dilibon
 
foknouchange
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2005 July 14
Location: United States
Posts: 3542
Posted: 2006 Aug 25 at 2:14pm Quote foknouchange

rico rico pou kisa ou bezwen mele promosyon monseye Guy Sansarique avek politik.  Monseye Guy Sansarique pa rinmin fe politik.  sak fe ou pa pale de zev misye fe olye ke ou foure politik nan derrye promosyon neg la.


Bann chimer sa yo politize tout bagay tchwipppppppppppppppppppppp. 


 


 


 



__________________
haiti pap mouri
Back to Top View foknouchange's Profile Search for other posts by foknouchange
 
Admin
Newbie
Newbie


Joined: 2005 May 25
Location: United States
Posts: -22
Posted: 2006 Aug 25 at 2:15pm Quote Admin

 










                           


    Col. Paul  Capt. Max      Cap. Max             
Corvington Corvington     Bazelais 


KISA POU KONPRANN NAN ZAFÈ MILITÈ YO KITE FINN DEKAPITE SOU DUVLIER 


POU KOKEN AP REKLAMEN YO DE MOUNPA. KISA POU KONPRANN.

Back to Top View Admin's Profile Search for other posts by Admin
 
Dezagreman
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2006 April 25
Location: Haiti
Posts: 3573
Posted: 2006 Aug 25 at 3:08pm Quote Dezagreman

"rico rico pou kisa ou bezwen mele promosyon monseye Guy Sansarique avek politik.  Monseye Guy Sansarique pa rinmin fe politik.  sak fe ou pa pale de zev misye fe olye ke ou foure politik nan derrye promosyon neg la.



Bann chimer sa yo politize tout bagay tchwipppppppppppppppppppppp.  "


Fok w konpran Nounouche !La goche pagin nin lan figi li .Se lavalass yo ye .SANKOUTYA KRIMINEL ANBA SHALL LE YO PA SOU POUVWA .


Yo pran roulib sou tout moun pou sa rive pran pouvwa epi foutt peyi a tet anba .Min yo la jodya ak chime ke yo mete an Aity pou anpeche sitweayen viv krze peyi a .Yap fe dilatwa pale de Divalye min se yo men ki sou pouvwa kap vole touye pep aysyen pou granmessi .


Se yo ki Kanabwa lan peyi a .Yo manje moun yo bwe san moun epi yap leve de min yo anle pou rele anmwe  avek nou . Ti sosyaliss kominiss infiltre nou .Seyon plantt pou nou detwi an Aity .Se yon kanserrr kap minin nou ravaje nou touye nou si nou konpran ke se moun yo ye . Touye yo extemine yo epi afe chime a fini .


Toutt se ansyen ti vagabon san espwa sazavni pitit malere andeyo kite konpran ke ti salopri sayo taka vin fe yon bagay pou chanje kondisyon peyi a apre sakrifiss ki te fett pou yo min anyen . Dyol selman ! Ariviss apatrid ansasyn ak vole yo ye !


Divalye patt yon sin min li te fe effo pou li te mete ti neg tankou rico kanabwa sou moun paske li te konpran ke yo pat merite ke yo trete yo tankou chyen . Se sel ere ke Divalye te fe avek yo paske sete bon chyen ke yo te ye yo potko  pre pou vin sou moun . Sesaki ki fe ke yo rayi li konsa a  .Li fe yo sote barro echell evolisyon an kife yo gin vetij ke yo vle peyi a retounyn lan la bou kote yo te soti a .Yo egri yo mechan .


Yo ingra . Pagin moun yo pap trayi . Yo toujou mode min ki bayo manje a . Epi yap pran poz inosan yo le yo debake ak zam lou lan min yo pou touye moun epi yo jwen ak zo grann yo .Yo divize yo vle toutt pou yo .E paske yo pat janm prepare pou gouvene yo desan kanson yo pou tout moun we ..Se yon paket avantirye ti sousou san skripil kI santi yo alez selman le yo pran yo ak kout pye . 


Grass a Divalye yo vinn dokte injenye Apanter Avoka professe .Yo apran chita deye volo machinn ak tout madanm ak pitit yo .Yo bayou bouss yo pati ale lan peyi etranje pou etidye sou do peyi a .Le yo rive yo pran fanm blanch pousa fe konpran ke se moun yo ye .Yo ekzile tett yo kom trett poupa tounyn lan peyi a pou remett sa peyi a te fe pou yo epi yo lage sa sou do Divalye .


Toutt se menm  menm bagay w konyn an ke yo rele kaka kipa soti Brezil la . Se charoy yo ye  .W met lage pafin sou yo yap toujou rete KAKA ki pa soti Brezil la . E yo kon sa malgre ke yap pran poz ke yo sanble avek nou .Yo rayi moun ki pa gin menm santt ak yo .Sepousa yo mete Aity kote li ye la a .


Wouyyy ! Bondye mwin ressi dI ke mwin regrett Divalye te retIre pyan lan pye pitit moun sayo fe yo kite sapatt deye apran yo met soulye lan pye yo apran yo leve tett yo pou yo pa mache tetanba tankou bett le yo tap viv lan rakwin bwa kote yo soti a .Sa bay moun degoutanss vre pou we ke ti neg paka analize konpran kote yo soti ap voye monte voye jilbrett toujou apre toutsa yo finn fe pou kraze peyi a .


Voici le Hero national inoubliable ! Le Pere de la patrie ! L'apotre du bien-etre collectif ( chime pa mache sou moun ) !La terreur des socialistes et des co munistes a la solde des ideologies etrangeres !Le rampart de la nation contre les sansue insastiables de la gauche apatride !


Son Excellence ,l'honorable Docteur Francois Duvalier !


L' homme qui a su proteger le pays de l'anarchie et de la violence destructrice de la gauche restavek soussou ,les vendeurs de patrie sans foi ni loi !


" Je  n'ai d'ennemis que ceux de ma patrie . Le drapeau c'est moi . La nation, c'est encore moi .Francois Duvalier est la reincarnation de l'esprit des ancetres . Je suis le drapeau Haitien seul et indivisible ."


Sesa kap touye ti goshiss kap ranpe lan tout korido santi deye pouvwa . Yo paka pa pale de Divalye paske sisepat Divalye yo pa tap moun . Min kom se sousou yo ye se chyen yo ye kap manje lan plizye ratelye anbassad etranje. Bonjou yo pa la verite .Le culte des assassins !

Back to Top View Dezagreman's Profile Search for other posts by Dezagreman
 
Admin
Newbie
Newbie


Joined: 2005 May 25
Location: United States
Posts: -22
Posted: 2006 Aug 25 at 3:29pm Quote Admin





































Mme Pierre EstiverneSanMilian FrederickClément Jumelle
Ulrick JollyCol. Henri ClermontLucette Ambroise
Guy LucchessiCapt. Chenon Michel
Franck SimonWilhelm TurnierCol. Kesner Blain

Top row from left to right:


• Mme Pierre Estiverne
• SanMilian Frederick
Clement Jumelle
Ulrick Jolly
Col. Henri Clermont
• Lucette Ambroise
Guy Lucchessi
Cpt. Chenon Michel
Hector Riobé
Franck Simon
Wilhem Turnier
• Frank Seraphin
Col. Kesner Blain
Paul-Emile Magloire
François Fleurantin






 

Back to Top View Admin's Profile Search for other posts by Admin
 
Baton
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2005 Oct 22
Location: Haiti
Posts: 524
Posted: 2006 Aug 25 at 3:38pm Quote Baton

Duvalier met bouda Rico kanabwa


Duvalier neg ki fe Rico kanabwa fe kochma gro jounin.


Wouyyyyyyyyyyyyy min Bon Dye Ayiti pedi ya wi.


Li gen pou li reinkane kan menm pou kraze bouda tout ti gochis popilis kanabwaris yo.

Back to Top View Baton's Profile Search for other posts by Baton
 
Admin
Newbie
Newbie


Joined: 2005 May 25
Location: United States
Posts: -22
Posted: 2006 Aug 25 at 3:44pm Quote Admin








Fred Sansaricq At an early age - Killed








Mausoleum Erected for the victims killed in Jeremie in 1964. The Mausoleum was built in 1986, after the fall of Jean Claude Duvalier, thanks to the special collaboration of Monseigneur Romulus and many concerned patriots. The Musoleum is erected in the vicinity of the runway numero #2 of Jeremie's Airport, the exact location where the extermination occurred 37 years ago.The Club Des Amis d'Issaac Dana, based in Brooklyn, New York is endeavoring to maintain and protect the Mausoleum and the memories of the victims. The Club is attempting to transform the Mausoleum into a historical place. The officers of the Haitian Army and Macoutes, who have participated in the Vespers of Jeremie are Lt. Abel Jerome - Lt. Sony Borge - Col. Regala - Sanette Balmir - St Ange Bomtemps - and many more to be added as the data are compiled.









Marie Catherine Sansaricq She was 10 years old, when she was assassinated








Mrs Jean Claude Sansaricq born Grazelia Sansaricq- Killed with her children.


























Mrs. Pierre Sansaricq


Pierre Sansaricq Executed


Adrien Sansaricq-Killed in 1969














Lily Sansaricq



Daniel Sansaricq Killed in 1969








Jean Claude Sansaricq At an early age - Killed during the Vespers as well as his wife Graziela and their 3 children..

Back to Top View Admin's Profile Search for other posts by Admin
 
dilibon
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2005 May 25
Location: USA
Posts: 7407
Posted: 2006 Aug 25 at 3:44pm Quote dilibon

Mgr Guy Sansaricq est un promoteur des causes de Canonisation du vénérable Pierre Toussaint et de Mère Elisabeth Lange. Pour tous ces accomplissements. Mgr. Sansaricq est l'un des prêtres catholiques Haitiens les plus influent de la Diaspora.


Mwen resi tonbe dako ak Fonouchanje 100%. Bravo Fok !


Pe Sansaricq fe twop pou kominote aysien atrave le mond pou youn post sou nom li jwenn tretman sila’a !


Sete an Novanm 1961 ke pe Sansaricq te premye jwenn appel li, mission li pou ale ede aysien, jis apre selman 1 nan apre li te pe, nan à Nassau –Bahamas. Sete youn moman kite red pou aysien nan Nassau epok sila’a ! Msie te tounen pot pawol moun ki pat ka pale, moun ki tap pase boulves ak tribilasyon san mande ki apatenans politik yo!


Msie te rantre pye li nan sandal Jezikri a pou lie de popilasyon an fe fas ak pwoblem yo tap konfwonte nan Nassau! Lite ede moun ki ilegal ki pat gen moyen ak okenn resous ! Pe sila’a te vreman toushe ak mize mounsa yo ki imigran sou youn te etranje e lite toujou fe yo konprann ke segne Jezi ka konprann doule yo paske li te pase youn moman kom refigye nan peyi etranje e te sibi anpil imilyasyon !


Pe Sansaricq pa janm rantre nan politik sal ke Rico vle rantre li la’a! Nan tout kontak mwen genyen ak Pe Sansaricq li toujou ap plede pou sak pi pov, sak pi ba nan sosyete’a sitou aysien e li pa janm manke pa bay moun lespwa ak esperans, ekzije lafwa nan segne Jezikri ke li toujou ap swiv !


Apre etid segonde li kiles kite bay Pe Sansaricq youn bous detid se Monsegne Collignon poul te ale nan inivesite St paul nan Ottawa ! Li toujou ap pale de tan li pase nan fredi Canada san fanmi, san zanmi e koman tan sa rafemi lafwa li nan Bondye jiskaske lite vinn ordonne pe nan katedral Potoprins apresa lite ale kom vike Okay ! Tout politik Mgr Sansaricq se koman pou ta genyen youn klas moun ki kwe nan Bondye e ki ta ka aplike kwayans yo pou soulaje pov nan tout peyi dayiti ? Sa’a li pa janm manke di sa nan preske tout presh li, soufrans ak doule moun ki pi pov yo e koman pou li menm ak lot ta ka mete yo ansanm osevis moun pov yo. Bagay ki te ka fe ke Bondye kontan !


Mgr Sansaricq pa janm mete dlo nan bouch li kan se pou defann aysien. Le gouvenman Bahamas tap voye aysien tounen pa konn pa paket, li te mashe rantre nan tout biwo leta nan peyi Bahamas e ekzije otorite yo, gwo zotobre yo pou rezeve youn pi bon tretman pou aysien ke yo tap arete, mete nan prizon nan move kondisyon, mare epi depote!


Fas a soufrans kominote aysienn nan li chanje ore mes yo ak lot sevis legliz la plis li rantre nan biwo imigrasoyn nan peyi Bahamas tankou youn avoka, tankou youn Moise, tankou youn anvoye Bondye pou ekzije gouvenman anplas la chanje sistem yo a kont aysien. Li ekri Haut Commissariat des refugies nan Nations Unies pou mande ed pou refijye aysien kap pase mati nan peyi bahamas.


Li pat fasil, li pa toujou bel le youn peyi ap vanse pou youn pe etranje vinn ap pale li mal devan enstans entenasyonal, se bagay ki pou fe yo manjew, men misyon li te pi enpotan ke pwop vi pal ! Se youn neg ki gen kouraj, ki gen deteminasyon e ki renmen aysien an jeneral ! Jiskaske nan lane 1963 15,000 aysien te rive jwenn legalizasyon yo !


Mgr Sansaricq pa gen lajan nan poch li ki pa pou moun ki nan bezwen. Tout moun Bahamas konnen ke depi yo we pe sa’a yo pap ale lakay yo grangou. Lite oganize manje, kay, distribsyon rad, swen sante, menm atik andedan kay li te konn ede moun ki pov yo jwenn. Ak kisa anpil fwa ak lajan nan poch li ou byen ak lajan li mande toutpatou pou refigye yo. Li pat volo yo jan anpil moun fe joyda !


Se sak fe toupatou nan Bahamas ak lot kote se youn pe ke tout moun respekte e admire ! Poutet nom de famiy li li te jwenn anpil difikilte ak gouvenman Divalye kite konnen ke fanmi sa pat vle we li e tap konspire kont li, men pe Sansaricq pa gen ranke nan ke li, li pa gen lide revanj, ni okennn sensasyon ke Rico ap dekri la. Li deja padonnen moun kite fe li dito, men li konprann lojik pafwa derezone nan politik lakay !


Pe Sansaricq se youn reposwa konesans, youn libreri anbilant, lite etidye ak Pe Jezwit yo, se tankou youn Harvard pou pap! Msie te dwe pi lwen nan yerachi legliz katolik, men se pa youn nonm ki motive pa pouvwa, se misyon li ki pi neterese. Se youn aysien ki senp, humble, e ki vreman kwe nan Bondye !


Li pase nan NY nan pawas Sacre cœur nan Queens, nan Cambria Heights, nan Brooklyn. Se li ki kreye HAUP youn ajans sevis kominote ak sant Apostola pou Pe aletranje! Misyon msie se toujou sevi, sevi demini e sikse msie se fason li, bel manye li, fason li few santiw gran bo kote li, loyote li ak pep Bondye a, kredibilite li, ak jan li travay nan transparans ! Se pa pe machoket, dan tyak tyak, bull krab nou konn ap we bo bod me a kap preshe rezignasyon ak nivelman pa le ba yo non, revolisyon san, men vre levanjil Jezikri’a! se youn nonm kap preshe rekonsilyasyon, inite, fratenite, jistis ak savwa fe, konpetans, ak lafwa nan Bondye !


Kreyate College Pastoral ki gradye plis pase 1000 layik nan sevis Bondye’a, Monsegne Sansaricq konnen soufrans nan denye pasaj nan Pawas St Jerome nan Brooklyn ki genyen plis pase 1300 fidel ! Anpil nan yo se moun kap viv devan pa pot lapovrete nan peyi isit!


Se youn neg kap reflechi, kap travay tout tan pou reponn kesyon kisa li ka fe pou amelyore lavi fidel yo sou te sa e prepare yo pou yo gen lafwa jiskaske Granmet la tounen! Li pa gen plas pou la enn, bagay negatif nan ke li, li pa gen tan poul pedi, li pale mwens e tande plis, li se youn saj e le ou finn rankontre ak Monsegne Sansaricq menm si ou te vle al kraze- brize, ou santi youn freshe andedan kew kom si ou sot rankontre youn neg ki saint men ki ap viv pami nou toujou!


Nan okasyon 46ieme ane pastoral li, se pa youn kado si Pap Benwa 16 rekonet aksyon toro sila’a, gean sila’a, neg legliz sa'a, pa nan bouch non men nan aksyon ak deteminasyon pou chanje e ameliore lavi pozitivman!


Li kwe ke Legliz ak layk dwe jwe youn rol nan rale lot ki ap kwe vini jwenn Jezi e ede yo ann tribilasyon sou te sila’a!


Mgr Sansaricq tout tan youn nonm ap viv u pa ka fatige, se vre ou reyalize sa anpil moun pap kapab reyalize menm si yo viv 50 lot vi sou te sila’a, men kenbe kow fe’m. La limite de la fatigue c'est la mort et la mort en jesus Christ est un passage vers une meilleure! Ou deja travay pou Granmet la, li dwe kontan de ou, kontinye konsa paske la vwa di pep se lavwa de Dye!


MESI!

Back to Top View dilibon's Profile Search for other posts by dilibon
 
dilibon
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2005 May 25
Location: USA
Posts: 7407
Posted: 2006 Aug 25 at 3:52pm Quote dilibon

Kom nou ka we Rico kanabwa ap lage venin li sou forum nan aloske Mgr. sansaricq pa kanpe sou bit sila'a ditou! Divalye va rann kont a Granmet li, Mgr. Sansaricq ap fe wout li.. Rico ap kontinye mande nan Canada jiskaske Mgr. ta retounennan canada vinn ede demini ak pov tankou Rigolo!
Back to Top View dilibon's Profile Search for other posts by dilibon
 
Admin
Newbie
Newbie


Joined: 2005 May 25
Location: United States
Posts: -22
Posted: 2006 Aug 25 at 4:15pm Quote Admin

Mwen kwè se yon temwagnaj ak yon rapèl de rekonesans a tout fanmy  ki te rudman epwouve nan Vèp de Jeremi yo Se pa selman lè Sansaricq. Gen anpil nan yo, sitou ti jenn  ki mouri nan zak malefik, sanglant. Francois Duvalye ki pa la jodye a pou te akonpaye gran mesye sila nan konsekrekasyon li kom evèk.


Mwen pran le tan, pou chèche anpil dokimantasyon sou yon a fanmy, sou yon epok kote viktim de la babari yon èt malefik, denature  ke preyi dAyiti pa janm konnen listwa li pou raple memwa dom. Osi se byen yon bon jou pou yon  fanmy  ki gen alye yo aksede a  yon tit de grann anvègi san prezans yo paske se yon fanmy ki grandman eliminen.


Se byen rezon pou raple tout yon fanmy ki disparèt  ki bannou gwo gason sa ki fè lonè nou nan peyi Blan. Mwen di fanmy sa merite omaj sa  ki dwe pwofondman touche Evèk Sansaricq paske absans yo dwe yon pwa lou nan nan nanm li ak konsyans li.


Alos nan pwen oken moun nan senplisite ak nayivete yo, eksplwate pa pi fino, pou di kikeseswa. Mwen lib de panse, reyaji an  jan mwen fè nan okazyon sa ki pa gen anyen de petit politik. Tou senplemen pou temwagne de lenpotans de la fanmy ak yon sanblab li nan okazyon konsa. 


Wi ap toujou gen yon enpak politik, paske moun saki ki odonen Evèk la se yon imen. Wi yon imem , yon èt frajil ki echape tou de la babari de Duvalier.  La vi a frajil anpil, sitou mwen rico mwen kap temwagne de sa. Alos  bonn chans a Evèk Sansaricq, ke Dye tou pwisan kenbe fo ak e ke lespri tout fanmy li ki mouri nan vyolans Duvalier  yo akonpaye li.


 

Back to Top View Admin's Profile Search for other posts by Admin
 
dilibon
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2005 May 25
Location: USA
Posts: 7407
Posted: 2006 Aug 25 at 4:33pm Quote dilibon

Mwen pap okipew tout tan ou pa reponn kesyon mwen pozew yo! Kote lis sou Aristid la, kote list moun ki mouri pou sipote Canada ak 5 pi grand pwisans yo! Konbyen moun ki mouri pa minit pouw ka viv an pe nan Canada? Reponn mwen apre na pale de Divalye! Wap vannen vanyan ou jodya aloske se Pe Franswa ki fe ti Rico ka voyaje jodya! Ou konn sa tre byen si ou dim manti ma rantre nan fondamantal fanmiw epi ma few we kle! Rico gen moun ki konnen w wi pa betize non!
Back to Top View dilibon's Profile Search for other posts by dilibon
 
Dezagreman
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2006 April 25
Location: Haiti
Posts: 3573
Posted: 2006 Aug 25 at 4:34pm Quote Dezagreman


"Je n'ai d'ennemis que ceux de ma patrie "


"Je ne dors presque jamais . Nuit et jour , je suis toujours la , penche et a reflechir sur les problemes de  mon peuple "


"Nous offrons sincerement la main de l'amitie a tous nos detracteurs et a tous nos ennemis jures . Ceux qui refusent , par mauvaise foi et vaines ambitions politiques qui ne sont point ancrees dans l'experience nationale, la colombe de la paix et prennent les armes contre moi et les interets superieurs du peuple haitien , de la fiere nation haitienne , connaitront surement une mort certaine."    



"Je suis immortel .Ma pensee vivra au-dela de la mort physique de notre condition humaine . Il n'y a qu'un seul Francois Duvalier dans notre Histoire ."


" Ils haissent Francois Duvalier et voudraient le detruire parce qu'il refuse de vendre le pays de nos ancetres aux etrangers ."


Back to Top View Dezagreman's Profile Search for other posts by Dezagreman
 
Baton
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2005 Oct 22
Location: Haiti
Posts: 524
Posted: 2006 Aug 25 at 4:34pm Quote Baton

Mwen kwè se yon temwagnaj ak yon rapèl de rekonesans a tout fanmy  ki te rudman epwouve nan Vèp de Jeremi yo (Kanabwa)


Moin pi kwe se on ti egri kap sevi ak sa on gran neg tankou monseye Sansarik realize nan vi li, pou li vinn devese fiel li sou forum lan, si monseye ya pat rele Sansarik ti koken yan pa tap menm pale de li.

Back to Top View Baton's Profile Search for other posts by Baton
 
dilibon
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2005 May 25
Location: USA
Posts: 7407
Posted: 2006 Aug 25 at 4:44pm Quote dilibon

" Ils haissent Francois Duvalier et voudraient le detruire parce qu'il refuse de vendre le pays de nos ancetres aux etrangers ."


 


Ah Pe Franswa te we lwen yo vann peyi a vre bay Loni ak Minustha ak Canada, ak lot peyi swadizan zanmi peyi dayiti! Kote Canada te ka vinn ap fe lalwa nan peyi'a! yo vann peyi a vre. Menm neg yo te bay Bous detid tankou Aristid, Rico ak fanmi yo, jodya yo sevi ak plim e klavye pou joure Papa Doc ki te ritire brid nan dyol yo! Kisa Rico tap ye san les conquetes duvalieristes jodya? Un rien. malgre tout bagay, tout vayaj lirete youn voryen!

Back to Top View dilibon's Profile Search for other posts by dilibon
 
Dezagreman
Senior Member
Senior Member
Avatar

Joined: 2006 April 25
Location: Haiti
Posts: 3573
Posted: 2006 Aug 25 at 4:56pm Quote Dezagreman

Zanmi Baton,


Ti rico se yon vye kout katt goshiss lavalas lap esseye fe la a paske li we zanmi li yo pran lan twa wa .Li komanse dezespere .


Li ta rinmin nou kasse fey kouvri sa pou la Tranzisyon ke li tap defann toutan an ki anfonse peyi a pliss anba te . Lap cheche eskiz apre li finn pran koutba .Li paka jwin eskiz telman la Tranzisyon kote li te rete a ideolojikman  santi charoy .


Bi ti rico trett apatrid sansal kanabwa kounye a se reveye Francois Divalye kom distraksyon pou fe dilatwa pou kouvri echek total kapital zanmi li yo asasyn li yo vendeu de patri li yo pandan vintan .


Min kouto sa a file debo . Kom li se neg sott li pa konpran propagan li an pabon . Chak tan li fosse nou pale de Divalye gouvenman li an santi pi bon passe pa charoy lavalass - transisyon-lavalass la .



" Je n'ai d'ennemis que ceux de ma patrie . Ils haissent Francois Duvalier et voudraient le detruire parce qu'il refuse de vendre le pays de nos ancetres aux etrangers ."

Back to Top View Dezagreman's Profile Search for other posts by Dezagreman
 

Page of 4 Next >>
  Post ReplyPost New Topic
Printable version Printable version

Forum Jump

Website: www.moun.com • Email: moun@moun.com
© 2005 Moun, All Rights Reserved.
Designed by Manster Web Services. Contact Webmaster.